Mais oui mais oui, l’école est finie…

Voilà, une page se tourne. 

La première année d’école de Minishou est terminée. 

J’ai l’impression qu’elle est passée super vite ! 

Cette année a transformé mon petit garçon…

Les débuts ont été difficiles, autant pour lui que pour moi.

Au fur à mesure des semaines ça allait mieux, il avait découvert ce nouvel environnement dans lequel je l’avais abandonné le matin.

Il s’est fait des copains, surtout un, je n’arrêtais pas d’en entendre parler. 

Tous les matins lorsqu’on allait mettre sa photo sur le tableau,  il fallait toujours être à côté de ce fameux copain. 

Pendant cette année,  il a appris de nouvelles choses,  bon je t’avoue que les « crotte de bique », « je te fais pipi/caca dessus »,  on s’en serait bien passé ! 

Il a appris à faire du vélo à l’école,  nous l’avons découvert seulement au mois de juin lors de la visite pour l’entrée de Miniboy. 

La fin d’année a été plus difficile, la séparation le matin était horrible, il s’accrochait à moi en pleurant.  J’avais vraiment envie de le ramener à la maison ! 

J’ai comme l’impression qu’il ne se sentais pas en confiance,  pas à l’aise dans sa classe. 

Il était assez solitaire, sur la deuxième partie de l’année scolaire il voulait mettre sa photo sur une ligne seul (personne à côté) sur le tableau. 

Il ne s’appliquait pas vraiment dans ces travaux,  je veux dire par là moins qu’avant de rentrer à l’école où il adorait faire des activités et où il connaissait déjà pas mal de choses. 

Certains de ses dessins que nous avons reçus me confortent dans mon idée qu’il ne s’y sentait pas bien.

Le matin il gardait sa sucette et son doudou  (jusqu’au dernier jour de l’école), il avait ce besoin de réconfort lors de notre séparation. 

J’ai cette impression d’avoir changé de fils. Il a l’air déstabilisé et n’a pas confiance en lui. 

J’espère que l’année prochaine, ça sera plus simple. Qu’il se sentira à l’aise et en confiance dans sa nouvelle classe. 

L’histoire de Miniboy: sa venue au monde

Le 11 février 2014 de bonne heure j’ai commencé à ressentir des contractions un peu plus douloureuses que d’habitude. Je ne m’inquiétais pas, je voulais tenir au maximum à la maison ; en plus j’allais laisser Minishou à dormir chez ma mère pour la première fois.

A partir de midi les contractions ont commencé à devenir gênantes . Après la sieste de Minishou je suis allée à la maternité , ça a permis aussi de contrôler que tout aille bien car j’avais toujours des saignements depuis le décollement de membranes .

Arrivés là bas ils m’ont auscultée et fait un monito, mon col était ouvert à deux doigts larges et j’avais des contractions assez régulières mais les sages femmes avaient un doute sur le fait que se soit le début du travail ou un faux travail.

Ils m’ont donc renvoyée chez moi, avec un atarax et m’ont conseillé de me reposer que de toute façon je ne pouvais pas accoucher car il n’y avait plus de salle disponible !

Je n’ai pas voulu prendre l’Atarax et j’ai décidé de profiter de mes derniers instant de grossesse .

J’ai donc dis à Mamour de se rendre chez Phildar pour acheter la laine nécessaire à la confection de chaussons pour Miniboy.

Les contractions commençaient à se faire de plus en plus ressentir .

Nous sommes ensuite rentrés à la maison et je me suis attaquée aussitôt aux chaussons .

Au repas je m’étais fait une pleine assiette de nouilles, lors d’un cours de préparation à la naissance la sage femme m’avait recommandé de manger des féculents .

Ce soir là c’était la soirée spéciale Plus belle la vie , Mamour était donc scotché à la télé ! 

Plus le temps avançait plus les contractions se rapprochaient et s’intensifiaient, je n’avais plus de doute le travail avait bel et bien commencé!

La seule position « confortable » pendant les contractions était de me mettre a quatre pattes par terre en soufflant. ( Autant te dire que Mamour se fendait bien la poire !)

acc miniboy1.jpg

Les cheveux jaune pisse c’est cadeau 🙂

Il ne pensait pas que j’accoucherais avant le déménagement , pourtant je lui affirmais le contraire ! Les cartons n’étaient pas terminés …

Vers 22 heures je galérais vraiment à gérer les contractions , j’ai donc appelé ma mère et nous lui avons amené Minishou .

Arrivés à la maternité , les sages femmes m’ont dit  » Vous êtes déjà de retour ?! » je leur ai répondu  » oui cette fois ci c’est la bonne » .

Lors de l’examen mon col était ouvert  de 4 bons centimètres . Ils nous ont donc installés dans une chambre et m’ont posé un monito.

Dans la foulée une infirmière m’a fait une prise de sang et posé un cathéter.

La sage femme m’a ausculté encore une fois , j’étais à 6 bons centimètres .

Elle m’a dit  » on fait un monito et après vous pourrez faire ce que vous voulez ; douche, bain, marcher etc… »

Je rêvais de prendre un bon bain , et je n’avais pas rompu la poche des eaux donc j’aurais pu.

Pendant le monito l’envie d’aller aux WC m’a prit d’un coup , j’ai donc sonné et la sage femme m’a enlevé le monito.

J’y suis bien resté une demi-heure ! Je me sentais de plus en plus mal, envie de vomir et de pousser !

Je me soulageais avec le ballon, mais j’ai fini par appelé la sage femme car je n’en pouvais plus .  J’allais craquer pour la péridurale , tampis !

Mais quand la sage femme m’a examinée ,elle m’a dit  » vous n’aurez pas de péridurale, vous êtes à complète en passe en salle ».

A cet instant j’ai commencé à stresser, plein de questions se bousculaient dans ma tête ; comment se passe un accouchement sans péri ? A quoi ressembles les OGE de mon fils ? Aurait-il mal ?

Je me suis senti pousser  des ailes et j’ai cru que j’avais des supers pouvoirs je crois en voulant me rendre à la salle en marchant ! J’ai réussi tant bien que mal après de nombreuses pauses .

L’envie de pousser devenait gênante ! Mais je n’avais pas eu le feu vert encore .

J’ai décidé de demander aux sages femmes si je pouvais ( n’ayant rien sentis lors de mon premier accouchement j’étais perdue) . Mes poussées étaient inefficaces et nous fatiguaient pour rien.

On m’a proposé de rompre artificiellement la poche des eaux , ça aiderait Miniboy a descendre.

Sitôt la poche rompue j’ai senti bébé « glisser » d’un coup ! Après 15 minutes de poussées et des cris de bêtes ( dixit Mamour ) mais aucune douleur ; Miniboy était parmi nous .

 

acc miniboy 2

Il est né le 12 Février 2014 à 2 H07, il pesait 3,180 Kg et mesurait 50,5 cm

 

Il avait mal supporté l’accouchement et était bleu, ça nous a fait très peur !

Un accouchement de rêve, rapide , sans péridurale , presque naturel, sans épisio ni déchirure !

Le placenta était en forme de cœur ❤ , la sage femme nous a donc montré et nous a expliqué comment était nourri bébé avec son artère ombilicale unique . 

Mes peurs se sont de suite envolées et nous avons appris à nous découvrir, je lui ai donné sa première tétée ; ce fût une grande victoire pour moi,pour nous . Il s’était accroché , il était là sur moi , en vie !

doigt mb

déjà un petit rebel

 

Nous avions vécu tellement de moments difficiles ensemble, la maison de mon père avait brûlé début octobre, j’ai perdu mon grand père le 27 Novembre; il avait partagé mon chagrin,mes peurs il était un bout de moi !

 

Tout était fini, l’angoisse de le perdre pouvait disparaître, nous avions gagné , notre champion s’était battu pour notre plus grand bonheur !

Nous sommes remontés en chambre après 4 heures de surveillance.

 

Il a eu des prélèvement sanguins et dans le cordon pour faire des analyses sur sa malformation.

 

 

miniboy acc 3

La joie d’un accouchement sans péri

 

 

 

Les calendriers de l’avent 2015 de mes minis

Cette année je n’ai pas eu le temps (du moins la santé) de faire moi même les calendriers de l’avent des petits princes.

Je ne voulais pas leur prendre un calendrier avec des chocolats , je n’en voyait pas vraiment l’intérêt .

Après avoir réfléchis, j’ai décidé de leur prendre un calendrier de l’avent « jouets », qui serait donc mieux car ce que les princes trouveront dans les fenêtres dureront dans le temps.

12319439_10207931371904314_681247440_n

 

Nous nous sommes tournés vers les calendriers Playmobil, il y en a trois sortes différentes à l’origine :

  • Père Noël
  • 1-2-3
  • Pompiers

 

Sauf que lorsque nous sommes allés au magasin les acheter , il ne restait plus que « pompiers » et « père noël » . J’ai donc laissé les petits amours choisir , Minishou à choisi le père noël et Miniboy  les pompiers.

DSC_0683.JPG

Pour le moment j’en suis satisfaite .

Le seul bémol c’est que les pompiers ne sont pas tout à fait adaptés pour un enfant de l’âge de Miniboy ( 21 mois) car il contient plusieurs petites pièces.

Il y a un décor fourni avec, une fois toutes les cases ouvertes les enfants pourront mettre en scène les jouets qu’ils ont reçus dessus.

Derrière la boite on peut découvrir les cadeaux du jour, parfait pour les parents curieux comme moi :p

DSC_0684.JPG

Et chez toi, quels sont les calendriers de tes petitous cette année ?

En as-tu un aussi ? 

Article non sponsorisé

Bon plan de l’été avec le Kit Bébé Total

Je viens te parler d’un super plan de l’été que j’ai découvert l’année dernière …

Il s’agit du Kit Bébé Total, il en existe deux, un 0/12 mois et un 13 /24 mois

Pour te le procurer il faut te rendre dans une station service Total sur une aire d’autoroute

Voici le kit 12/23 mois de cette année

 

Ce kit est fourni dans un vanity en tissus trop mignon

(Vert menthe pour les 0/12 mois et chocolat pour les 13/24 mois) .

Dans ce petit sac tu trouveras  : 

Un petit pot de légumes de la marque « Hipp Biologique »

– Une cuillère en plastique colorée offerte également par « Hipp Biologique »

– Un livret d’infos et quelques bons de réductions « Hipp Biologique »

– Un paquet de 16 lingettes Huggies « pure »

– Un livret d’infos Huggies et des bons de réductions

 

– Un maillot de bain jetable de  la marque Huggies « Little Swimmers » taille 5-6

– Un bon de réduction de 2 euros pour l’achat de maillots de couches « little swimmers »

– Une attache sucette offerte par total assortie au vanity

(Vert menthe pour les 0/12 mois et chocolat pour les 13/24 mois)

Alors n’hésites pas à t’arrêter chez total sur la route des vacances !

Article non sponsorisé

Zoom sur le BabY grignot’Y

Je tenais absolument à te parler de cette  » sucette magique  » .

J’ai découvert le grignot’Y sur Facebook , ça m’a d’abord intriguée, qu’est-ce que c’est que ce truc à la noix encore ?!

ça en est resté là…

Un jour alors que je faisais un crumble Minishou s’étouffa avec un morceau de pomme qu’il venait de me chiper.

Je me suis alors demandé si ce « truc à la noix » ne serait pas utile avec mes deux petits gloutons !

Et comme tu le sais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis …

J’ai commandé un grignot’Y ( je suis faible )

Le grignoteur Baby grignot’Y est en silicone,il répond aux normes de conformités européennes et est garantie sans bisphénol.

Il permet à vos minis de manger des petits morceaux de fruits, de légumes, de biscuits, de pain, etc… en toute sécurité, sans risque de s’étouffer .


Il tient facilement dans la main de bébé grâce à sa poignée ergonomique . 

Il est doté d’un capuchon pour l’emmener partout avec toi !


Il s’utilise dès 4/6 mois


Toutes les pièces du grignoteur se lavent très facilement.

 

Voici miniboy qui découvre le grignot’Y ( c’est quoi ce truc ? )

grignoty-1

Après réflexion c’est pas idiot dis donc ! C’est même trop cool !

Je suis ravie d’avoir utilisé ce super article avec Miniboy et je t’invite à aller jeter un petit coup d’œil sur la page Facebook pour découvrir également les autres produits de la marque Grignot’Y.