L’histoire de Miniboy: la découverte de la grossesse

Après l’accouchement de Minishou j’ai pris une pilule compatible avec l’allaitement que j’ai du arrêter parce que je ne la supportais pas ( soucis hormonaux )

Au mois d’Avril nous avons décidé de ne plus se protéger et de laisser faire la nature.

Le 6 juin 2013 , avant la date présumée de mes règles, j’ai décidé de faire un test car j’avais la poitrine sensible .

La deuxième barre s’est affichée rapidement , j’avais la chance d’être maman une nouvelle fois !

20130606_155739 r.jpg

L’histoire de Minishou: la grossesse

Le début de grossesse s’est super bien passé , pas de nausées rien .

Lors de la première échographie , le gynéco prévoit le terme pour le 7 Janvier 2013 .

6 mai grossesse clem

Photo du 6 mai 2012

Lors de l’écho des 22 SA il nous annonce que nous attendons un petit prince . Nous étions super heureux !

Le suivi sage femme était fait à domicile par une libérale.

A 26 SA je suis mise en arrêt pour MAP ( menace d’accouchement prématuré) , je dois donc faire le moins d’efforts possible et ne pas rester debout, difficile pour une coiffeuse !

22 octobre 2012 Clem

Photo du 22 Octobre 2012

A 32 SA , ils me trouvent trop grosse et Minishou aussi , génial nous avons donc eu le droit à refaire des test pour le diabète. Dieu merci je n’en avais pas , par contre ils me prévoient un bébé de plus de 4 kilos à la naissance 😮

Vers les 7 mois et demi j’ai commencé à avoir des démangeaisons qui sont vite devenues très gênantes ! La nuit je me réveillais en me grattant. J’étais à sang , c’était pas jojo à voir !

Nous en avons parlé avec ma sage femme et elle m’avait prescrit un tas d’examens pour connaitre la cause de ces démangeaisons; apparemment ça venait de mon foie ( le salaud tiens !) .

Vu que mes taux ne dépassaient pas la norme ils ne m’ont pas donné de traitement , seulement de la crème à l’aloé vera pour me soulager un peu.

 

23 decembre choles bras

 

23 decembre choles clem

Les démangeaisons étaient de pire en pire , les médecins m’ont donc prescrit des prises de sang toutes les semaines pour contrôler l’évolution de mon taux .

Ils suspectaient une cholestase gravidique .

Lesions cholestase ventre.jpg

Âmes sensibles s’abstenir

A 39 SA j’étais tellement dans un sale état qu’ils m’ont enfin prescrit des comprimés et une crème anti-démangeaisons .

Bref je pouvais rêver mieux comme fin de grossesse !

Le CRAT

Je tenais à te parler d’un site indispensable pour les femmes enceintes et les mam’allaitantes … le Centre de Référence des Agents Tératogènes .

 

CRAT blog.jpg

Voici sa page d’accueil

 

Combien de fois je lis ou j’entends des témoignages de mam’allaitantes qui ont du stopper leur allaitement pour « pouvoir se soigner ».

Ça me déchire le cœur et me révolte à la fois !

Nos professionnels de santé sont-ils vraiment bien informés ?

Sur le CRAT sont référencés les médicaments et vaccins.

Lorsque tu as un doute, tu peux aller sur ce site vérifier la compatibilité avec ton état (grossesse ou allaitement) . Tu peux sélectionner le nom du médicament ou de sa molécule principale et ainsi tu sauras si tu peux ou non prendre un médicament sans risques.

crat 2.jpg

Les notices ne sont pas très fiables, par peur de se mouiller il y est noté  » demander l’avis d’un médecin » ou bien  » usage déconseillé » alors que parfois en se rendant sur le CRAT on découvre qu’on peut le prendre sans risques.

S’il te plait, vérifies toujours avant de sevrer brutalement ton petitou, ce n’est pas toujours nécessaire ! Et tu risquerais de le regretter . 

Paroles d’une maman qui vit très mal un sevrage brutal à cause d’une maladie.